Si l’Association Nationale des Maîtres de Chiens Guides œuvre pour les droits des maîtres de chiens guides, ceux-ci ont également des devoirs vis-à-vis de leur compagnon et de la société, comme tout à chacun.

Prendre soin de son chien guide

Il est important que la personne qui a un chien guide apprenne à bien le connaître : anticiper ses réactions, ses manies, ses habitudes. Un maître de chien guide ne doit pas uniquement donner chaque jour les croquettes et l’eau dont a besoin son chien. Le travail du chien guide lui demande une grosse concentration. C’est pourquoi il est important de jouer régulièrement avec lui, de l’emmener courir dans un parc, dans une forêt, et pourquoi pas, se baigner dans une rivière. Un chien bien détendu aura envie de faire plaisir. Comme il se sentira bien, il n’effectuera que mieux son devoir de guidage.

Les caresses et autres marques d’affection aideront à augmenter la complicité entre le chien et son maître. L’entretien est aussi très important, le chien doit être propre, agréable à regarder. En effet, un chien bien entretenu sera plus facilement intégré dans un lieu public.

Respecter l’éducation reçue par le chien guide

Il est vivement conseillé de suivre les recommandations données par l’éducateur professionnel qui a éduqué le chien guide.

Ce dernier a appris à rester calme, ne pas aller dans toutes les pièces de la maison, ne pas manger à table. Si le maître du chien veut que son compagnon reste sociable, il doit entretenir les acquis de l’éducation qu’il a reçu dans sa famille d’accueil puis à l’école et perpétuer les règles de bonne conduite afin qu’il soit bien apprécié partout où il accompagnera son maître.

S’adapter, parfois

Face à des personnes susceptibles de craindre un chien, le maître doit être capable de contenir son animal et de rassurer ces personnes en expliquant sa bonne sociabilisation et son éducation.

De même, certains lieux restent interdits aux chiens guides, tels que les salles de soins dans les hôpitaux ou les laboratoires de confection de denrées alimentaires. Également, la visite d’un parc naturel dont sont préservés la faune et la flore, ou un zoo (les animaux peuvent effrayer le chien guide) peuvent être déconseillés. Tout est une question de bon sens.

Les maîtres de chiens guides, ces formidables ambassadeurs de la cause

Les équipes maître/chien guide sont les meilleurs ambassadeurs de la cause du chien guide. Il peut s’avérer que les faits et gestes soient scrutés par la population qui les entoure. Ainsi, une équipe au top donnera une excellente (et fidèle) image du mouvement chien guide !